Avant propos

lundi, 01. 18. 2010

Le Groupement d’Intérêt Public (GIP) intitulé « Groupement de Recherches et d’Etudes sur les Génomes » (GREG) a été créé, initialement pour six ans, par un arrêté du 25 janvier 1993 du Ministère de la Recherche et sa direction confiée à Piotr Slonimski. A la suite d’un changement de gouvernement, un nouvel arrêté, en date du 29 octobre 1996, abroge le précédent et met ainsi fin au GREG. En fait, dès 1995, ses crédits sont fortement diminués et aucun financement ne lui est accordé en 1996.

La « Lettre du GREG » fut, pendant ces quelques années, le reflet des actions du Groupement (appels d’offres et thématiques, liste des projets financés), de ses réflexions (éditoriaux, comptes-rendus de Tables Rondes), de ses ouvertures (tribunes libres, dont certaines écrites par des Prix Nobel)… Mais son audience est restée limitée, à l’époque, à ceux qui s’intéressaient, de près ou de loin, à cette nouvelle discipline, la génomique, née de la génétique, de la biologie moléculaire et de l’informatique.

Cette mise « sur la toile » de La lettre du GREG a pour objectif de permettre à ceux qui le souhaitent (étudiants, enseignants, chercheurs, historiens et tous ceux que les activités humaines intéressent) de découvrir (ou redécouvrir) cette toute petite page d’histoire de la biologie en France. Elle peut aussi aider à ce que ne soit pas déformé, par des rumeurs sans fondements, ce qui a été tenté, en si peu de temps et avec peu de moyens, par le GREG, son Directeur et son Conseil Scientifique.

Bonne lecture !

Marguerite Picard

Comments are closed.